Kinshasa, 15/05/2010 / Politique
La date du 17 Mai est gravée dans la mémoire des Congolais comme celle de la victoire de la révolution de Mzee Laurent-Désiré Kabila sur la dictature qui avait pris le Congo en otage 32 ans durant.

L’actuel 13ème anniversaire de cette victoire va être célébré sous le signe de l’intériorisation de l’idéal du héros de la renaissance congolaise, ainsi que tiennent à le signifier ses fidèles compagnons.

Une douzaine de personnalités parmi les fidèles compagnons de combat de feu Mzee Laurent-Désiré Kabila se sont retrouvés sous les auspices du ministre PPRD des Relations avec le Parlement, ci-devant M. Richard Muyej, pour organiser un programme de commémoration spéciale dans la capitale Kinshasa de l’anniversaire de la Libération du 17 Mai. C’est un cachet spécial, en effet, que ces compagnons de Mzee Laurent-Désiré Kabila tiennent à imprimer à l’événement des treize ans de cette victoire.

L’annonce du programme des activités commémoratives retenues pour la fête de la libération du peuple congolais et de la restauration de sa dignité a donné lieu à un communiqué fait à la presse dans le quatre langues nationales du pays vendredi au cabinet du ministre des Relations avec le Parlement. Pour la partie en langue française, c’est le Camarade Babi Mbayi qui a annoncé et commenté ce programme dans la déclaration suivante. 

« Le Comité organisateur de la fête du 17 Mai a retenu les activités qui vont se dérouler le samedi 15 mai, le dimanche 16 mai, le lundi 17 mai et le mercredi 19 mai. Il s’agit, pour le samedi 15 mai au Salon Agathe de l’Hôtel Venus, d’une conférence débat ouverte au public et qui va commencer à 9 heures pour se terminer à 12 heures. Le dimanche 16 mai, sur différentes chaînes de télévision il est prévu des émissions et des shows médiatiques sur le combat politique de Mzee Laurent-Désiré Kabila ». 

« Le lundi 17 mai 2010, il y aura un culte d’actions de grâce à la Cathédrale protestante du Centenaire de 9 heures à midi. Ensuite il sera organisé au Salon Okapi de l’Hôtel Venus une exposition de photos et images se rapportant à la vie de Mzee Laurent-Désiré Kabila, avec en plus des chansons patriotiques, l’Hymne des Opprimés, et des cantiques religieux. Il sera projeté également un documentaire sur Laurent-Désiré Kabila »

« Pour le mercredi 19 mai, il va se tenir au Salon Bonobo de l’Hôtel Venus toujours une conférence-débat qui va commencer à 14 heures pour se terminer au plus tard à 19 heures. Nous demandons aux Nationalistes de tous bords de venir assister nombreux à ces cérémonies ». 

« La commémoration de l’anniversaire de la libération cette année doit être marquée d’un cachet spécial. Parce que 13 ans après ce tournant décisif de la marche du pays, c’est d’abord pour notre jeunesse l’occasion de se retrouver dans cette étape de notre histoire. Treize ans, c’est beaucoup, et d’ailleurs nous allons réunir les enfants qui sont nés le 17 mai 1997 et qui sont déjà des grands enfants. Nous voulons donc que la jeunesse puisse savoir de quoi il s’agissait, puisque le temps est passé. Ensuite nous voulons revaloriser les enseignements de Mzee Laurent-Désiré Kabila, parce que le temps a fait qu’aujourd’hui un constat remarquable est que les Congolais commencent à mieux comprendre la pensée de Mzee Laurent-Désiré Kabila. On dirait que, quand il était vivant, la compréhension de sa démarche révolutionnaire était un peu timide, mais aujourd’hui il devient de plus en plus courant de constater que les concepts et la pensée de Mzee les plus importants sont intériorisés par les Congolais. Lorsqu’on vous dit, par exemple, « auto prise en charge », on trouve cela évident, alors qu’au début, c’était quelque chose d’original ».

« Nous voulons absolument aussi que notre Héros national qui a consacré toute sa vie pour la libération de notre pays soit vraiment encensé, qu’il soit dans notre esprit et surtout que nous puissions nous inspirer de son exemple qui est extraordinaire, ce à propos de quoi j’ai entendu quelqu’un dire que: « Nous avons ( en Mzee Laurent-Désiré Kabila) un patrimoine national et presque international qui a une très grande valeur, et nous sommes en devoir de l’encenser, et de montrer aux gens que nous avons compris le combat de Mzee, que, donc, notre Héros national n’est pas mort pour rien ! ». 

Place spéciale de Mzee Laurent-Désiré Kabila au Cinquantenaire !
 
S’agissant d’un rapport à établir avec la prochaine commémoration du Cinquantenaire de l’Indépendance du pays, le camarade Babi Mbayi a aussi situé la place de Mzee Laurent-Désiré Kabila en indiquant que ce leader qui était arrivé presqu’à la fin de ce premier cinquantenaire du pays est malheureusement parti avant le terme de cette étape. 

« Nous voulons donc réserver aussi une place spéciale à Mzee, parce que son combat a aussi une certaine spécificité. L’homme est le dépositaire ou l’héritier de tous les combattants de l’indépendance en 1960, et il a pu maintenir tous les idéaux de l’indépendance, du développement, de la démocratie. Voilà pourquoi nous tenons à lui réserver une place spéciale dans la commémoration du Cinquantenaire. C’est pour cela que nous lançons un appel à tous les nationalistes, pour que nous soyons ensemble et que nous puissions décortiquer et revaloriser le message de Laurent-Désiré Kabila, et ainsi le bien faire comprendre par la population ».

Le groupe des compagnons de Laurent-Désiré Kabila qui s’est impliqué dans l’organisation des activités commémoratives du 13ème anniversaire comprend, outre le camarade Babi Mbayi qui est intervenu en langue française pour annoncer et commenter le programme de ces activités, les camarades Ghenda, Prince Bushiri, Nyembo Simaundo, Ismaël Tutuemoto, Monga Kakini, Cosco Suedi, Aimé Biselele, Mutomb Tshibal, Mme Disasi Christine, Mme Mwema Jeanne, Kolomoni Christophe et Mwepu Saïdi.

D.Nz./ MMC


(DN/Yes)

 

Digitalcongo.net